MANGEZ, BOUGEZ !
- VIVEZ !

De Jérôme Batteaux
Mise en scène de Gérard David
Avec Natacha Alexandre, Jean-François Coffin, Béatrice Deplanne, Jonathan Dupui et Jessica Valderrama
Décors Béatrice Deplanne
Création 2012

Jouée les 30 et 31 mars 2012, à la salle de la Glacière à Mérignac

Dans le cadre de la Biennale de théâtre de Mérignac, "Circulez y'a du théâtre à voir"

« Circulez, y’a du théâtre à voir ! » est un évènement marqué par une volonté de représentation et d’échanges entre les diverses compagnies, professionnelles ou amateurs, qui animent la commune. À partir d’un cadre spécifique et cohérent, d’un évènement et d’un territoire connus,  Les Labyrinthes proposent un spectacle autour du développement durable qui est l’articulation du rendu de certains ateliers de l’année des centres socioculturels et de fragments de la pièce originale, sous diverses formes.

Cette pièce écrite par un jeune auteur local, Jérôme Batteux, aborde des thèmes aussi importants que le développement durable, ou la société de consommation mais avec un regard neuf. En posant la question de la responsabilité, il montre à quel point il est difficile pour chacun de se positionner dans un monde qui avance trop vite.  

   

À partir de l’écriture originale, un travail avec les comédiens a été mis en place lors de temps de résidences durant lesquels la mise en scène, la forme et l’interprétation du spectacle ont été définies. En envisageant l’œuvre comme une base à l’échange et au débat, l’idée est de faire évoluer la pièce vers d’autres formes travaillées lors d’autres résidences et ateliers mis en place sur le territoire. Le spectateur pourra ainsi prendre une posture critique libre et personnel...

Mot de l'auteur

 

Mangez ! Bougez !

On le dit pour vous

Pour votre bien

On ne veut que votre bien

On vous veut heureux

Soyez heureux

Faites de votre mieux

Le mieux que vous
pouvez

Soyez responsable

Responsable et citoyen

Ayez une conscience

La conscience

La bonne…

Jérôme Batteux

Mot du metteur en scène

 

Jérôme Batteux jeune auteur, en quelques tableaux croque nos travers, un regard ironique sans complaisance certes, mais posé là, avec intelligence et humour.

La société marchande guette, elle nous protège !

Comment résister au matraquage, comment faire le tri, c’est bien de tri dont il s’agit, oui comment trouver la bonne information au milieu de toutes ces données contradictoires, reçues, balancées en direction des consommateurs potentiels que nous sommes tous, des proies faciles, démunies parfois devant la perversité culpabilisante de slogans habiles et pavés de bonnes intentions.

La mémoire collective s’invite elle aussi, citadins, ruraux, soulignent la métamorphose du paysage social, géographique, grâce à ces petites vies respectables et sensibles qui défilent, oui de bien jolis rappels, pas de nostalgie larmoyante, bien au contraire !

Le regard toujours lucide reste léger et c’est cette légèreté constante qui donne crédibilité au spectacle, miroir hilarant, caustique parfois d’une société bien souvent droguée, sonnée, ou courtisée par le zapping ! 

Gérard David