Adam Smith,
Le Grand Tour

De Vanessa Oltra
Mise en scène de Gérard David
Avec Frédéric Kneip et Vanessa Oltra
Création vidéos Gontran Froehly
Création lumières et technique Johann Ascenci
Création 2013

Adam Smith et la main invisible, voilà bien un nom et une expression qui nous disent quelque chose… Mais quoi ? Economiste, philosophe, loi du marché, main de Dieu ? C’est ce que Mary Smith est allée leur demander à ces nombreux touristes qui se font photographier aux pieds de la statue de l’illustre écossais.

Une statue édifiée en 2008, une année dont on se souvient aussi… Année de la crise financière, non ?

Et cette tombe entourée d’une grille cadenassée. Pourquoi et qui a la clé ?

Mary et Fred Smith, compagnons de route sur les traces d’Adam Smith en Ecosse tentent de trouver des réponses et la clé. Entre fiction et réalité, road movie et reportage, ils jouent les enquêteurs, les touristes et les reporters…

Dans un enchaînement de scènes brèves rythmées par des séquences vidéo et des micros-trottoirs tournées en Ecosse, on les suit dans leur périple et leur quête.

Un spectacle porté par deux comédiens qui se battent avec passion, pugnacité et humour contre les idées reçues, les dogmes et les discours. La vidéo omniprésente permet au spectateur de voyager et de s'interroger avec eux sur ce qu'il reste aujourd'hui de l'humanisme des Lumières.

Cliquez ici pour consulter le blog consacré au spectacle.

Mot du metteur en scène

"Pas de traité d’économie, pas de traité de philosophie, même si Adam Smith fut avant tout un philosophe, le jeu des acteurs, servi par une écriture incisive, un dispositif scénique efficace, nous éclaire, nous interroge sur notre société et cette crise omniprésente : une plongée humoristique et caustique à travers le temps !"

Gérard David

Mot de l'auteur

 

Coproduction : Ville de Mérignac, Conseil Régional d'Aquitaine, Université Montesquieu - Bordeaux 4, OARA, Conseil Général de la Gironde

Partenariat : Institut Français d'Ecosse, dans le cadre du Fringe Festival d'Edimbourg

"L'écriture commence par un voyage, une plongée dans le temps et la pensée d'un homme. Je me laisse traverser par ce que mes lectures provoquent en moi, au-delà de la compréhension. Ce que j'imagine de cet homme et de son temps. Ce que j'imagnie des Lumières Ecossaises. Je me laisse imaginer, rêver et certainement idéaliser..."

Vanessa Oltra