Le dernier jour d'un
condamné

 

De Victor Hugo
Mise en scène de Gérard David
Avec Frédéric Kneip
Création 2003

 

"Le plaidoyer de Victor HUGO contre la peine de mort justifie à lui seul l'émergence de ce spectacle. Ce combat impose une vigilance continuelle surtout à un moment où les idées réactionnaires semblent ressurgir.

Un travail de dramaturgie entrepris en collaboration très étroite avec le comédien nous a permis semble-t-il de libérer le texte de tout ce qui pouvait surcharger une représentation scénique de cette oeuvre. le point de vue du condamné a guidé cette démarche. Nous avons aussi choisi un espace scénique restreint, suffisamment évocateur mais non réaliste. L'élément moteur et primordial du spectacle reste le texte de l'auteur, cri vibrant, véritable hymne à la vie." 

 

Gérard David

 

« Voyez, examinez, réfléchissez. Vous tenez à faire l’exemple. Pourquoi ? Pour ce qu’il enseigne ? Que voulez-vous enseigner avec votre exemple ? Qu’il ne faut pas tuer ? Et comment enseignez-vous cela ? En tuant ? … »


« J’ai examiné la peine de mort. Qu’en reste t’il ? Rien qu’une chose horrible et inutile, rien qu’une voie de fait sanglante qui s’appelle crime quand c’est l’individu qui l’accomplit, et qui s’appelle Justice quand c’est la Société qui la commet. » 

Victor Hugo

 

Teaser

 

Photos