Le Fétichiste

De Michel Tournier
Mise en scène de Gérard David
Nouvelle mise en scène en 2014
Avec Eric André
Création 2016

Martin, voilà un nom qui promet une vie d'une banalité sans pli et sans accroc. Pourtant, il faut compter sur le destin qui trame toujours quelque chose : pour Martin, c'est la rencontre d'Antoinette et de sa petite culotte !

Sa vie est désormais tracée : il sera fétichiste.

Martin a la fibre sentimentale, au sens propre, il ne peut aimer son Antoinette que par falbalas interposés.

Pour lui, la nudité est sa maladie, le corps dévêtu une pièce de viande, et l'amour et l'érotisme exigent de la tenue, de la retenue.

On peut voir dans ce personnage de fou raisonnable, cocasse et tragique, une filiation théâtrale avec Baudelaire fasciné par l'artifice, le maquillage, les passantes aux voluptueux atours.

On peut entendre aussi dans ce texte un contrepoint à des réalités contemporaines que sont les obsessionnelles et délirantes nudités des images et l'auto fétichisme des corps percés et tatoués.

Gérard David

Création en salle du 3 au 5 mars 2006 au Mascaret à Blanquefort, dans le cadre de la manifestation "Voix multiples : masculin, féminin, y-a-t-il un mauvais genre ?"

Création en théâtre de rue le 2 septembre 2006 à Macau, dans le cadre du festival "Gueilles de Bonde".

Spectacle joué ensuite du 19 au 21 octobre 2006 à Pau, le 16 avril 2008 à Talence, le 26 janvier 2010 à la Médiathèque de Mérignac, du 20 au 23 novembre 2014 à l'INOX de Bordeaux, du 19 au 22 août 2015 au Festival international des arts de la rue d'Aurillac et du 10 au 14 novembre 2015 au Théâtre du Grand-Rond de Toulouse.

Photos

 

Revue de presse